"Je ne vais pas abandonner le navire mais me battre à l'intérieur du PS" (Jean-Marc Germain, député PS)

par Rédaction de France Info lundi 7 mars 2016 14:04

Le député socialiste des Hauts-de-Seine Jean-Marc Germain a confirmé lundi sur France Info qu'il démissionnera dans la soirée de la direction du Parti socialiste lors de la réunion du bureau national. Ce proche de Martine Aubry explique qu'il abandonnera sa place de secrétaire national chargé du pôle mondialisation pour s'opposer au projet de loi El Khomri.

"Il y avait une très belle idée de départ qui était celle de la sécurité sociale professionnelle : c'est-à-dire comment on aide tout un chacun dans un monde où l'on est amené à changer plusieurs fois d'emploi, à passer par la case chômage, comment on aide ces hommes et ces femmes à retrouver du travail, à progresser par la formation et aujourd'hui cette idée de départ se retrouve réduite à la portion congrue dans le texte et, en échange, on a cette idée développée à longueur d'articles qu'en facilitant le licenciement on pourrait faciliter l'embauche ce qui est une erreur", a expliqué Jean-Marc Germain.

Interrogé sur la possibilité de quitter le Parti socialiste à l'image du député frondeur Pouria Amirshahi, Jean-Marc Germain a déclaré ne pas vouloir déchirer sa carte : "Je suis socialiste et je défends mes idées, je ne vais pas abandonner le navire mais me battre à l'intérieur du Parti socialiste (...). Je suis profondément réformateur, persuadé que le Code du travail doit évoluer en permanence avec son temps, les évolutions de la société, mais cela doit se faire sans réduire la force protectrice pour les salariés".