Iran: "L’objectif c’est d’être le partenaire stratégique de l’industrie automobile iranienne" (Peyman Kargar, DG Renault Iran)

par Rédaction de France Info jeudi 25 février 2016 19:39

A l’occasion de la journée spéciale France Info en direct de Téhéran, le directeur général de Renault Iran, Peyman Kargar, a détaillé les objectifs de la marque automobile française dans le pays.

"L’objectif c’est d’être le partenaire stratégique de l’industrie automobile iranienne", a-t-il assuré, précisant que "pour aller vers ça, il faut qu’on bâtisse les choses pour être le leader sur le marché."
Un investissement possible depuis la levée des sanctions économiques, imposées au pays depuis 2012.

Peyman Kargar compte notamment sur les coûts de construction assez faibles en Iran pour une production locale de modèles abordables. "La masse salariale est plus intéressante, il y a un peu moins de charges sociales et des matières premières plus intéressantes", a-t-il confié.

La célèbre marque au losange pourra également compter sur un capital sympathie. Renault n’a jamais coupé les ponts avec l’Iran et a "une excellente image en termes de qualité auprès des clients, des journalistes et du gouvernement", selon le directeur général de Renault Iran.

Peyman Kargar a estimé que Renault avait "deux années d’avantages concurrentiels" par rapport aux autres marques automobiles. L’objectif est désormais de revenir à "10% de parts de marché iranien", comme c’était le cas en 2012.

Le DG de Renault Iran espère aussi "un renforcement des partenariats", "et là on va chercher des chiffres autour de 20% de parts de marché à l’horizon 2020" Selon lui le marché potentiel en 2020 tourne autour des deux millions de véhicules.

Peyman Kargar a tout de même averti que"toutes les conditions ne sont pas réunies", avec "en particulier les circuits bancaires pas encore mis en place pour que les activités tournent à pleine vitesse." Il pense donc qu'elles vont "démarrer progressivement."