Intrusions dans Wikipédia : le ministère de l’Intérieur rappelle à l’ordre ses agents

par Rédaction de France Info mercredi 13 janvier 2016 18:06

Le ministère de l’Intérieur a décidé de rappeler à ses agents les règles de bon usage de ses outils informatiques, a expliqué à France Info le porte-parole du ministère, Pierre-Henry Brandet. L’encyclopédie en ligne Wikipédia a décidé de bloquer pendant un an une adresse IP du ministère à la suite de modifications indues dans certaines notices.

Pierre-Henry Brandet a confirmé à France Info que des investigations internes sont en cours pour retrouver les ordinateurs utilisés pour ces modifications. Pour des raisons de sécurité informatique, une adresse IP du ministère regroupe plusieurs postes, ce qui rend plus difficile leur identification.

La dernière modification, "non constructive", ne portait que sur des éléments de forme. Mais certaines précédentes sont qualifiées de "vandalisme" par Wikipédia : il s’agissait de tentative de modification de la fiche de l’ex-préfet de police de Paris et l’inclusion de la mention "sale bâtard" dans une autre page.