Ibrahima Sylla, président de Taxis de France, appelle les VTC à rester chez eux

par Rédaction de France Info lundi 25 janvier 2016 18:23

Les taxis seront en grève mardi contre les VTC, malgré le vote d'une loi et de nouvelles règles. "C'est une loi inapplicable et qui est inappliquée," estime sur France Info, Ibrahima Sylla, président de Taxis de France. "Le gouvernement veut la mort des taxis, on le sait depuis longtemps."

"Demain pour nous ce sera soit la survie du taxi, soit la mort du taxi." Les taxis en veulent plus au gouvernement qu'aux VTC. "Les VTC profitent du système. C'est le gouvernement qui a mis tout cela en place."

De nombreux VTC craignent de se faire agresser mardi lors de la manifestation des taxis. "Ceux qui ont peur c'est ceux qui provoquent. Aujourd'hui, on leur dit, c'est une grève des taxis et on leur a dit de rester chez eux. Ce n'est pas une menace, c'est un conseil," explique Ibrahima Sylla, président de Taxis de France.

"Nous avons fait des communiqués pour demander à nos collègues de venir dans le calme."

Les taxis demandent "l'éradication des VTC ou l'indemnisation des chauffeurs. Nous voulons récupérer cette perte de marché."