Hassan Rohani : une critique feutrée mais réelle de l’Arabie saoudite

par Ludovic Piedtenu vendredi 29 janvier 2016 01:36
 Hassan Rohani lors de l\\\'entretien du 28 janvier 2016
Hassan Rohani lors de l'entretien du 28 janvier 2016 © France Culture / Théo Couesnon

Le président iranien, Hassan Rohani, invité exclusif de France Culture/Le Monde/France 24, à l'occasion de sa visite en France, critique à mots couverts l’Arabie saoudite.

Le président iranien Hassan Rohani, invité exclusif de France Culture/Le Monde/France 24, s’est livré à une critique feutrée mais réelle de l’Arabie saoudite, au cours de cet entretien dont quelques extraits ont été diffusés sur France Info. 

Très calme et posé, tenant des propos très contrôlés, il attaque l’autre puissance régionale. Soulignant l’influence de l’Iran dans la région et "les élections qui se déroulent en Iran, la démocratie qui existe en Iran, alors que les pays qui nous entourent ont rarement procédé à des élections démocratiques", il justifie l’intérêt américain pour son pays, au détriment de l’Arabie saoudite.

Entretien : le président iranien Hassan Rohani, invité exclusif de France Culture/Le Monde/France 24, interrogé par Ludovic Piedtenu

Sans jamais nommer le pays, il situe la naissance des idées wahhabites dans le royaume saoudien : "cette pensée de la violence, d’où vient-elle ? Quelles sont ses racines ? Le premier groupe qui a procédé à ces actions terroristes avait quelle nationalité ? Je pense qu’il n’est pas très difficile d’aller au fond des choses".

Les relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et l’Iran ont été rompues le 3 janvier 2016, après l’exécution d’un cheikh chiite par Riyad et les violences qui ont suivi en Iran.