Evasion fiscale : le sénateur Eric Bocquet réclame "une cop 21 de la fiscalité"

par Rédaction de France Info jeudi 21 janvier 2016 15:14

Eric Bocquet, rapporteur en 2012 d'une commissions d'enquête parlementaire sur l'évasion fiscale, a proposé sur France Info jeudi "une COP 21 de la fiscalité, car c'est l'avenir de l'humanité et c'est la démocratie même qui est en jeu". Le sénateur a réagi à la saisie par l'administration fiscale d'un listing de 38.000 comptes d'évadés fiscaux français datant de 2008. Soit un magot de 12 milliards d'euros cachés dans la banque suisse UBS.

Cette information, révélée mercredi par Le Point, "est une confirmation de ce qu'on savait déjà", selon Eric Bocquet. Elle prouve que "l'évasion fiscale est toujours d'actualité. Très sophistiquée, très organisée. Celle des particuliers, celle des grands groupes et des multinationales auxquelles il faudrait s'intéresser de près". Le sénateur communiste a regretté que Bercy ne communique pas plus sur cette saisie de listing en se réfugiant "derrière le sacro-saint secret bancaire.

Il a rappelé que "cette évasion fiscale pénalise à les deniers de la République. Cela concerne l'ensemble de citoyens français. (…) Il faut de la transparence, il faut de la lumière. L'évasion fiscale, c'est de l'incivisme fiscal." Il a rappelé que "l'enjeu des pertes fiscales pour la France établi par la commission d'enquête évaluait ce chiffre entre 60 et 80 milliards d'euros, c’est-à-dire supérieur au déficit prévu en 2016".