Deux femmes seulement dirigeantes de sociétés du CAC 40: la persistance d'un "sexisme bienveillant" (universitaire)

par Rédaction de France Info lundi 21 mars 2016 19:38

Alors que le CAC 40 comprend désormais deux femmes présidentes de sociétés, Sarah Saint-Michel, universitaire spécialiste des questions de genre et de leadership féminin regrette la persistance "d'un sexisme bienveillant" chez les managers, qui contribue à faire durer le plafond de verre.
"Souvent les managers se disent, 'attendez, elle s'occupe de ses enfants, on ne va pas lui confier certaines tâches pour ne pas la surcharger'. Ils pensent bien faire, mais in fine, ça écarte les femmes des postes stratégiques", explique-t-elle sur France Info.
Sarah Saint-Michel estime qu'il faut également "changer la culture d'entreprise", dont les symboliques restent "très masculines".

Sophie Bellon, présidente du conseil de surveillance de Sodexo, est devenue lundi la deuxième femme à la tête d'une société du CAC 40. La première est Elisabeth Badinter, qui occupe la même fonction chez Publicis.