Déni de justice : premières plaintes examinées ce mercredi

par Rédaction de France Info mercredi 10 février 2016 06:16

L'Etat mis en cause pour déni de justice. Plus de 200 salariés ont déposé des assignations pour dénoncer des procédures trop longues aux prud'hommmes.

Le tribunal de grande instance de Paris examine une première série de dix dossiers ce mercredi après-midi.

C’est le syndicat des avocats de France qui est à l’origine de cette action.
Il y a 5 ans, il avait déjà dénoncé ces "délais déraisonnables" avec 70 dossiers de salariés.

L’Etat avait été condamné à 400.000 euros d’amende. Mais ça n'a rien changé. Alors l'opération est renouvelée et a pris de l'ampleur.