Déforestation : action de Greenpeace au siège de Bolloré à Puteaux

par Rédaction de France Info jeudi 25 février 2016 08:17
Greenpeace
Action de Greenpeace contre un bâtiment du groupe Bolloré à Puteaux © Simon Lambert / Greenpeace

A l'occasion de sa campagne contre la déforestation en Afrique, Greenpeace France a mené une action ce jeudi matin contre un bâtiment du groupe Bolloré à Puteaux (Hauts-de-Seine). Elle reproche à l'entrepreneur breton de menacer la forêt pour produire de l'huile de palme.

Une quinzaine de militants de Greenpeace France ont déployé une banderole de 100 m² ce jeudi matin sur le bâtiment du groupe Bolloré à Puteaux (Hauts-de-Seine). On peut y lire : "Bolloré, dur en Affaires, pas tendre avec les forêts".

L’ONG a lancé ce mardi une campagne intitulée #zerodeforestation. Elle a publié le même jour un rapport titré "Menaces sur la forêt africaine". Il pointe le risque d’une déforestation destinée à favoriser la production d’huile de palme. Parmi les entreprises visées figure la SOCFIN. Derrière ce nom on retrouve l’homme d’affaires français Vincent Bolloré. Il possède 38% des parts de la Société Financière des Caoutchoucs, l’un des principaux planteurs du continent africain et asiatique dont le siège est au Luxembourg.

"Politique zéro déforestation"

Greenpeace demande à Vincent Bolloré  "d’user de son influence au sein du conseil d’administration pour convaincre la SOCFIN d’adopter immédiatement une politique zéro déforestation basée sur les standards les plus élevés, et à défaut de se séparer de ses parts dans l’entreprise".

Dans la nuit de lundi à mardi, des militants de l'organisation ont également collé des affiches sur les Autolib, les voitures en libre-service à Paris, propriété du groupe Bolloré.