Décryptage de l’iPhone : "L’amendement français ne sert à rien" (Luc Fayard, spécialiste)

par Rédaction de France Info vendredi 4 mars 2016 10:46

"L’amendement français ne sert à rien et le montant est ridicule" a analysé Luc Fayard, journaliste spécialiste des nouvelles technologies et co-fondateur du site internet O1net.com ce vendredi sur France Info. Il s’est demandé "pourquoi la France fait bande à part alors qu’un mouvement appelé Privacy Shield est en route à Bruxelles et il avance".

Les députés français ont adopté jeudi un amendement à la nouvelle loi de lutte contre le terrorisme. Il vise à pénaliser les constructeurs de smartphones qui refuseraient de coopérer avec la justice dans des enquêtes terroristes. Ce texte déposé par un député Les Républicains punit de 350.000 euros tout organisme privé qui refuserait de communiquer des données protégées et cryptées.

Ce vote intervient à un moment où il existe un grand débat aux Etats-Unis entre la société Apple et le FBI car les autorités américaines veulent avoir accès aux données d’un iPhone, ce qu’Apple refuse au nom de la protection des données personnelles.

Luc Fayard explique que les données chiffrées sont toutes celles enregistrées "sur votre smartphone qui concernent votre identité mais aussi votre comportement sur les réseaux sociaux. Ce peut être aussi le contenu de vos messages… C’est en fait l’ensemble des données numériques qui permettent de cerner votre profil."

Ce spécialiste des nouvelles technologies a insisté sur l’inutilité d’un tel amendement puisque, selon lui, "la solution n’est pas dans la course permanente entre le gendarme et le voleur. Cela me fait penser à la lutte contre le dopage, a-il poursuivi, les règles évoluent mais elles sont sans cesse contournées. Tant qu’on restera dans les technologies actuelles il y aura des pirates de plus en plus doués."