Croissance chinoise : "C'est possible qu'elle soit surestimée par le gouvernement" (économiste au CEPII)

par Rédaction de France Info mardi 19 janvier 2016 13:25

La croissance chinoise s'est établie à 6,9% en 2015. Son plus bas niveau depuis 25 ans. Un chiffre qui confirme les inquiétudes sur le ralentissement de la deuxième économie mondiale. Mais aussi un chiffre dont doutent d'ailleurs beaucoup d'experts.

Sur France Info mardi midi, Françoise Lemoine, économiste au CEPII (Centre d'Etudes Prospectives et d'Informations Internationales) et chercheure associée au Centre d'études sur la Chine contemporaine de l’EHESS, convient que les chiffres ne sont pas les bons. Elle ne fait pas partie de "ceux qui pensent qu'elle est de 2% ou 3%. Elle est de l'ordre de grandeur affichée par le gouvernement."

"C'est possible qu'elle soit surestimée par le gouvernement, pas forcément délibérément, simplement parce que la structure de la croissance change," explique Françoise Lemoine, également membre du comité de lecture de la revue Perspectives chinoises.

La croissance "change de nature. Elle n'est plus tirée par la production industrielle, ni par les exportations. Elle est davantage tirée par les services et la consommation des ménages. Cela dénote une restructuration qui va dans le sens des nouvelles priorités gouvernementales en faveur d'une croissance moins gourmande en énergie."