Crise migratoire : "Le problème c'est le chantage turc" (Philippot/FN)

par Rédaction de France Info vendredi 19 février 2016 08:53

Invité de France Info ce vendredi, Florian Philippot, vice-président du Front national, a déclaré ne pas attendre "grand-chose" de la réunion prévue avec la Turquie, début mars, sur la crise migratoire. "Le problème, c'est le chantage turc", a estimé Florian Philippot. "Tous les six mois, la Turquie réclame un chèque supplémentaire, des visas supplémentaires pour les Turcs en Europe et que l'on avance les négociations pour faire adhérer la Turquie à l'Union européenne. Or nous sommes résolument contre. La solution n'est pas là."

Florian Philippot a déploré que la France n'"ait plus de frontières nationales. Donc nous sommes sous le chantage turc. Il faut retrouver les frontières nationales et mettre fin à Schengen. Il faut obliger les pays voisins, les pays du Golfe" à accueillir des réfugiés, "parce que nous nous n'en avons pas les moyens."

Que Londres refuse d'accueillir des migrants qui se trouvent à Calais alors que c'est là qu'ils souhaitent en majorité se rendre est normal pour Florian Philippot. "Que la Grande-Bretagne défende ses intérêts nationaux qui peut le lui reprocher ?"