Crash d'Air Algérie : le Mali a fait enterrer des restes de victimes à Bamako pour raisons de sécurité

par Rédaction de France Info jeudi 18 février 2016 06:39

La réponse des autorités du Mali aux familles de victimes du crash d'Air Algérie. Les proches des 116 passagers et membres d'équipage, tués en juillet 2014, dénoncent l'enterrement, en catimini selon elles, des restes non identifiables des corps. Ils étaient demeurés au Mali alors que les quelques fragments de corps identifiés ont été rendus aux familles. Les autorités maliennes ont fait procéder en urgence à leur inhumation à Bamako en mai dernier. Les proches, eux, voulaient un mémorial à Ouagadougou, au Burkina-Faso, où vivaient de nombreuses victimes.

Interrogé par France Info, le ministère malien des Transports assure avoir respecté les règlements internationaux de l'aviation civile et que les restes de corps étaient mal conservés dans un container. Il explique avoir préféré Bamako au lieu du crash pour des raisons de sécurité. Les familles déplorent les zones d'ombres autour de cet enterrement.