Ceinture d'explosifs à Montrouge : pas d'ADN de Salah Abdeslam

par Rédaction de France Info vendredi 12 février 2016 10:23

La ceinture d’explosifs retrouvée à Montrouge (sud de Paris) après les attentats du 13 novembre, ne porte pas l’ADN de Salah Abdeslam, selon une information de BFMTV confirmée à France Info par une source judiciaire. Salah Abdeslam était soupçonné d'avoir abandonné cette charge dans des encombrants avant de prendre la fuite. Son téléphone portable avait été localisé aux abords du lieu de la découverte. L'homme, qui est l'un des principaux suspects des attaques, est toujours recherché par toutes les polices d’Europe.