Bruxelles "n'a jamais détourné les yeux des difficultés des producteurs" (porte-parole Commission européenne)

par Rédaction de France Info mardi 9 février 2016 07:22, mis à jour le mardi 9 février 2016 à 07h22

Daniel Rosario, porte-parole "agriculture" à la Commission européenne, a assuré ce mardi sur France Info que "la Commission n'a jamais détourné les yeux des difficultés des producteurs", répondant ainsi à Manuel Valls. Le Premier ministre français a affirmé lundi que, "jusqu'à présent, la Commission en a fait trop peu et trop tard."

"On est bien conscients de la nécessité d'apporter des réponses, c'est ce qu'on a fait à la fin de l'année dernière avec un paquet d'un demi-milliard d'euros, très ciblé sur certains secteurs comme le secteur laitier ou porcin, pour répondre aux difficultés de liquidités des agriculteurs, ou investir dans la promotion des produits européens sur le marché intérieur ou dans les pays tiers. La France a alors reçu à peu près de 63 millions d'euros", a détaillé Daniel Rosario.

"Il ne faut pas oublier que le budget de la Politique agricole commune (PAC) est une partie importante du budget total de l'Union européenne, et la France est un pays qui en bénéficie le plus parmi les Etats membres", a ajouté le porte-parole.

Un conseil des ministres de l'Agriculture doit se tenir lundi prochain : "Nous allons d'abord écouter les Etats membres, faire un état des lieux dans l'Union, les problèmes sont différents selon les pays, la Commission doit apporter des mesures qui permettent d'apporter une réponse à tous, avec une certaine flexibilité."