Avalanche aux Deux-Alpes : "Ils n'auraient jamais dû aller dans ce secteur" (ancien sauveteur)

par Rédaction de France Info jeudi 14 janvier 2016 07:13

Une avalanche a fait trois morts mercredi sur une piste fermée des Deux Alpes, en Isère. Dominique Létang, directeur de l’association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches et ancien sauveteur du PGHM, a déclaré sur France Info jeudi matin que les skieurs "n'auraient jamais dû aller dans ce secteur". "La piste était fermée et il y avait un cocktail assez explosif avec une instabilité avérée du manteau neigeux, du vent qui avait amené beaucoup de neige et du très beau temps, chose qui n'était pas arrivée depuis plusieurs jours. Mais l'ivresse de la poudre et le sentiment de rareté ont été plus forts" a-t-il regretté.

Pour lui, "il y a peu de chance que ce soit un départ spontané. Dans 90 % de cas, c'est l'action de l'être humain sur le manteau neigeux qui va déclencher l'avalanche" a-t-il ajouté.

L'ancien sauveteur de la gendarmerie a rappelé les règles de sécurité de base quand on fait du hors-piste : " On passe un par un dans la pente lorsque c'est instable de façon à ne pas emporter trop de gens quand il y a un accident." Par ailleurs, les skieurs "doivent être porteur d'un système de localisation tel un détecteur de victime d'avalanche ou un réflecteur sur les vêtements." Un équipement vital car "on a 90 % de sortir vivant d'une avalanche si on est retrouvé avant le premier quart d'heure. Ça passe très vite. Après on manque d'oxygène" a-t-il précisé.