Attentats à Bruxelles : le point à 6h

par Rédaction de France Info mercredi 23 mars 2016 06:25

Bilan

Le dernier bilan officiel fait état d’au moins 34 morts et 230 blessés. 20 morts et 130 blessés, dont 17 graves dans la station de métro Maelbeek, selon le bourgmestre de Bruxelles et la cellule de crise belge. Au moins 14 personnes mortes et 96 blessées à l'aéroport de Zaventem, selon un porte-parole des pompiers cité par le RTBF.

Mardi soir, le Quai d'Orsay a confirmé de son côté que huit Français ont été blessés dans ces attentats, dont trois grièvement.

Un communiqué du groupe Etat Islamique a revendiqué les attaques. "C'est une revendication crédible" a indiqué à France info le journaliste Kamal Redouani, auteur du livre "Inside Daech" publié chez Arthaud.

Enquête

Perquisition à Schaerbeek :

Jusque tard dans la nuit de mardi à mercredi, les enquêteurs ont perquisitionné un logement de la commune bruxelloise de Schaerbeek. Les enquêteurs y ont retrouvé un engin explosif contenant des clous, des produits chimiques et un drapeau de l'Etat Islamique.

Mardi, une source hospitalière a confirmé à France Info que les deux engins explosifs déclenchés vers 8h dans le hall des départs de l’aéroport de Zaventem contenaient eux aussi des clous.

Le lien direct entre la perquisition de Schaerbeek et l’explosion au métro de Maelbeek à 9h11 ce mardi n’est pas établi et il y a encore peu de précisions sur ce qu'il s'est passé.

Aéroport de Zaventem :

La police fédérale belge a lancé un appel à témoin. Elle a publié, dans l'après-midi, une capture d'écran de vidéosurveillance de l'aéroport. On y voit trois hommes poussant des chariots avec de gros sacs noirs, contenant leurs bombes. Ils sont arrivés à l'aéroport en taxi.

A gauche, deux hommes sont vêtus de vestes noires et portent un gant sombre à la main gauche. Ce sont les kamikazes présumés qui ont fait exploser leur bagage devant les comptoirs d'enregistrement. Une ceinture d’explosif et une kalachnikov ont été retrouvées auprès de l’un d’eux.

Une troisième bombe a dysfonctionné et a été retrouvée dans le hall des départs. Elle a été déclenchée volontairement dans l’après-midi par les services de déminage. Le troisième homme visible sur la vidéo aurait échoué à la faire exploser. La police le recherche activement : il porte un bob sombre, une veste et une chemise claires et des lunettes de soleil.

La police belge recherche des vidéos ou des photos amateurs qui pourraient permettre d'identifier les auteurs des attentats. Pour le procureur fédéral belge, il est trop tôt pour établir un lien entre ces attaques et les attentats de Paris qui ont fait 130 morts le 13 novembre 2015.

Informations pratiques

La circulation des métros et des bus bruxellois doit reprendre partiellement ce mercredi matin, comme l'annonce la STIB, société de transports de Bruxelles. "L'accès aux stations du réseau souterrain est contrôlé par les services de sécurité et est autorisé uniquement entre 7H00 et 19H00" peut-on lire sur son site.

L’aéroport de Zaventem sera fermé au minimum toute la journée de mercredi selon son directeur Arnaud Feist.

Le trafic ferroviaire doit reprendre mais la SNCB, compagnie ferroviaire, annonce des retards et des suppressions. L'accès aux principales gares de Bruxelles se fera à chaque fois par une seule entrée et après fouille et contrôle d'identité.

Le trafic Thalys sera assuré sur l’ensemble de son réseau à l’exception de quatre trains.

La sécurité est renforcée sur tout le territoire belge, ainsi qu’aux frontières.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé déployer 1.600 policiers et gendarmes supplémentaires en France pour renforcer le plan vigipirate "alerte attentats".

Le Parlement européen restera fermé mercredi, selon une information du service "monde" de France Info.

Réactions

La Belgique entre ce mercredi matin dans trois jours de deuil national.
Mardi soir, quelques centaines de personnes se sont spontanément rassemblées place de la Bourse, à Bruxelles pour déposer des fleurs, des bougies ou encore un drapeau de la Belgique.

Le Premier ministre français Manuel Valls et la maire de Paris Anne Hidalgo se rendent ce mercredi à Bruxelles.