Agriculteurs à l'Elysée : "Une régulation européenne" nécessaire pour ne plus vendre à perte (Coordination rurale)

par Rédaction de France Info vendredi 12 février 2016 18:38

Les représentants de deux mouvements d'agriculteurs, la Confédération paysanne et la Coordination rurale, ont rencontré le président de la République à l'Elysée ce vendredi.

Les agriculteurs dénoncent la chute des prix de leurs produits et les lourdes charges sociales. Jeudi, François Hollande a promis hier une nouvelle baisse "immédiate" des cotisations sociales.

Bernard Lannes, président de la Coordination rurale s'est dit satisfait sur France Info de sa rencontre avec François Hollande, qu'il a trouvé "attentif".

Ils ont évoqué une régulation de la production pour éviter de vendre à perte. "Sans régulation européenne, sans organisation de marché - ce qu'on appelle du protectionnisme éclairé [...] pour ne pas nous laisser au libre vent du marché mondial - alors il n'y aura plus d'agriculture", explique Bernard Lannes.

"Réguler, c'est-à-dire donner des autorisations de production et, quand il y a surproduction, ralentir [...] pour avoir des prix rémunérateurs" vis-à-vis des enseignes de grande distribution, selon le président de la Coordination rurale.

Ce vendredi soir, tous les protagonistes du dossier sont en réunion au ministère de l'Agriculture.