Affaire UBS : "Une évasion fiscale organisée, industrielle" (A. Peillon)

par Rédaction de France Info jeudi 21 janvier 2016 12:30

La banque suisse UBS est de nouveau suspectée d'avoir violé la législation. Le fisc a découvert 12 milliards d'euros appartenant à des Français et répartis dans 38.000 comptes. Bercy ne fait aucun commentaire, mais d'après les informations du Point, c'est la justice allemande qui a transmis ces informations suite à une perquisition dans des locaux d'UBS.

Pour Antoine Peillon, journaliste, spécialiste de l'évasion fiscale, il s'agit là d'une "évasion fiscale organisée et industrielle. Elle a été systématique, le rôle d'UBS en France depuis l'an 2000 était essentiellement de récolter de l'argent non déclaré. Il s'agissait d'une stratégie mondiale".

La Suisse doit mettre fin à son secret bancaire en 2018. Mais cela n'empêchera rien, estime Anoine Peillon. "Depuis quelques années, de nouveaux dispositifs de dissimulation ont été mis en place par les banques suisses. Elles usent beaucoup de comptes dans des paradis fiscaux beaucoup plus éloignés. Donc il n'y a pas beaucoup de craintes pour les grands fraudeurs fiscaux."