Accueil téléphonique des impôts : internet "ne remplace pas le contact humain" (Syndicat)

par Rédaction de France Info mardi 12 janvier 2016 10:30

Vincent Drezet, du Syndicat Solidaires Finances Publiques, a dénoncé sur France Info mardi matin une orientation nationale pour "promouvoir le numérique parfois à tout prix." Une note des impôts des Alpes-Maritimes demande aux agents de ne plus prendre les messages par téléphone. Une note que le syndicaliste juge "maladroite". Pour lui, "l'information disponible sur internet ne remplace pas le contact humain".

Vincent Drezet dénonce également la fermeture de services et regrette "qu'on ne prenne plus en compte certains appels téléphoniques alors que la fiscalité est de plus en plus compliquée, les effets de la crise font qu'il y a des difficultés de paiement. On a besoin de parler à un service public de proximité. Et aujourd'hui, il y a une dématérialisation".

Pour Vincent Drezet, "le service public doit être présent pour tous et par tous les canaux. Promouvoir le numérique est une chose, remplacer un service humain par du numérique, c'est un problème. "