Abattoirs : "Il est paradoxal" de porter plainte (B. Gothière/L214)

par Rédaction de France Info mercredi 30 mars 2016 09:49, mis à jour le mercredi 30 mars 2016 à 09h49

Sur France Info, André Eloi, directeur général de la Fédération Nationale des Exploitants d'Abattoirs Prestataires de Service (FNEAP), dont celui de Mauléon, a déclaré qu'il demandait, "en tant que fédération, à la mairie, au responsable de l'abattoir, de porter plainte contre L214 pour effraction et entrée dans un espace totalement privé."

Brigitte Gothière, porte-parole de L214, lui répond. "On ne dira rien sur comment on a obtenu ses images parce que nous avons des personnes à protéger. Il est paradoxal de dire cela, alors que justement ces vidéos permettent de mettre au clair ce qu'il se passe dans les abattoirs. On ne pourrait pas le savoir par les services de l'Etat, par les directions des abattoirs."

"Ce que veut André Eloi, c'est une boîte noire afin que les consommateurs soient rassurés, et continuent de consommer."

L'association L214 va continuer ses actions. "On a un certain nombre de lanceurs d'alerte qui nous contactent en disant "dans cet abattoir il se passe les mêmes choses. Il y a tout un tas de témoignages qui disent l'horreur que vivent les animaux dans les abattoirs," explique Brigitte Gothière.