Renoncer au défilé du 1er mai, une "erreur politique" pour Jean-Marie Le Pen

par Rédaction de France Info vendredi 4 mars 2016 15:55
Marine Le Pen et son père Jean-Marie déposent une gerbe devant la statue de Jeanne d’Arc lors du traditionnel défilé du 1er mai (archives 2014)
Marine Le Pen et son père Jean-Marie déposent une gerbe devant la statue de Jeanne d’Arc lors du traditionnel défilé du 1er mai (archives 2014) © MaxPPP

Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a annoncé vendredi matin sur France 2 que le défilé du 1er mai serait remplacé par un "grand banquet national". Jean-Marie Le Pen, fondateur du parti, y voit une "erreur politique".

Renoncer au traditionnel défilé du Front national le 1er mai est "une erreur politique", a estimé l'ancien président et fondateur du parti Jean-Marie Le Pen vendredi après-midi sur France Info. "On veut se couper de la ligne du FN, de son image de parti national, populaire et contestataire de la société décadente qui est la nôtre", a-t-il ajouté.
 
 

"On veut se couper avec la ligne du FN !" - Jean-Marie Le Pen

 
Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a annoncé vendredi matin sur France 2 que le défilé du 1er mai serait remplacé par un "grand banquet national", invoquant notamment "des raisons de sécurité".

"Moi j'appelle, le 1er mai, les patriotes à venir avec moi devant la statue de Jeanne d'Arc, place des Pyramides, et je crois que nous serons très nombreux", a réagi Jean-Marie Le Pen. "Ce défilé dure depuis 30 ans et constitue une des manifestations les plus publiques du Front national, c'est presque emblématique, si j'ose dire", a-t-il souligné.