aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Piétons fauchés à Paris : le conducteur roulait sans permis et sous l'emprise du cannabis

le Lundi 23 Juillet 2012 à 13:55 mis à jour à 19:22
Par Gilles Halais

 

Le jeune homme au volant d'une BMW avait pris la fuite juste après avoir renversé une mère et sa fille dans le nord de Paris dimanche soir. L'enquête révèle que le chauffard présumé, rapidement interpellé, n'avait plus de points sur son permis de conduire. Lundi des analyses ont également conclu à la présence de cannabis dans son sang.

Le conducteur et ses quatre passagers avaient été arrêtés dimanche soir porte de la Villette, quelques minutes après le choc. C'est lui qui, au volant de sa BMW, aurait renversé et tué une femme et sa fille rue de Flandres (XIXe arrondissement). La mère est morte sur le coup, la fillette de 11 ans est décédée dans la soirée après avoir été transportée, dans un état désespéré, à l'hôpital Necker.

Selon une source proche de l'enquête, le chauffard présumé, un jeune Français de 22 ans, est connu des services de police pour une vingtaine de faits, et plusieurs condamnations inscrites à son casier judiciaire. Il roulait avec moins de 0,8 gramme d'alcool, mais plus de 0,5. Lundi des analyses ont également révélé la présence de cannabis dans son sang.
Enfin, le jeune homme n'avait plus de points sur son permis de conduire et il avait déjà été condamné pour conduite sans permis.

Outre les peines encourues pour la mort des deux victimes, la conduite sans permis est, à elle seule, passible de 15.000 euros d'amende et un an de prison ferme. Le délit de fuite est puni de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.
Le jeune et homme et les quatre passagers, âgés de 19 à 25 ans, sont toujours en garde à vue.

Par Gilles Halais
14
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Scandaleux, voire criminel, de laisser dire, tranquillement à l'antenne, par un avocat "spécialisé dans la délinquance routière" que les morts récents en région parisienne par des chauffards, roulant sans permis et alcoolisés, sont dues à l'accentuation de la répression et l'application plus stricte de la perte de points !
Avatar de anonyme
Jivé (anonyme) @ titi (anonyme),
La lutte contre l'insécurité routière fait dire tellement de conneries, volontairement ou pas ,la preuve. Cet avocat fait de la pub pour alimenter son fond de commerce, reste à souhaiter qu'il ne soit pas toucher un jour par un drame de la route, car il changera vite de métier. Dans le jargon du métier de la sécurité routière, on appelait ce genre d'avocat "maître 5000€", la somme qu'il faut pour retrouver une virginité routière.
Avatar de anonyme
janvier 95 (anonyme),
5 ans de prison maxi ! Tant que ces chauffards ne passeront pas aux assises pour crime on aura toujours ce genre d'accident ! de crime pardon !
Avatar de anonyme
Oui c
aller directement au contenu