aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Opération antiterroriste : qui sont les membres du groupuscule démantelé ?

le Lundi 8 Octobre 2012 à 10:19 mis à jour à 12:36
Par Clara Beaudoux

L'immeuble du quartier de l'Esplanade à Strasbourg où vivait Jérémie Sydney © © SIPA/VARELA

Douze personnes ont été interpellées ce week-end dans le cadre d'une vaste opération antiterroriste. Une treizième personne, Jérémie Louis-Sydney, leader présumé, a été tuée à Strasbourg. Qui était-il ? Et qui sont les autres interpellés ? France Info dresse un premier portrait de deux d'entre eux, Jérémie Louis-Sydney et le cadet de la bande interpellé à Cannes.

Lundi matin, 12 personnnes sont en garde à vue après le vaste coup de filet antiterroriste du week-end. "Il s'agit de Français, de Français convertis, de Français musulmans", a déclaré Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, pendant le week-end. Qui sont-ils ?

Jérémie Louis-Sydney, 33 ans, leader présumé

Tué l'arme à la main samedi à Strasbourg, Jérémie Louis-Sydney semble être le leader du groupuscule démantelé. Sa trace ADN avait été retrouvée le 25 septembre sur la cuillère d'une grenade lancée dans une épicerie casher de Sarcelles, dans le Val d'Oise.

Décrit par la justice comme "très déterminé" et voulant "finir en martyr", ce Français d'origine antillaise, converti à l'islam, s'est radicalisé progressivement, allant jusqu'à rencontrer des imams dans des pays du Maghreb, selon une source proche de l'enquête.

Jérémie avait été condamné en 2008 à deux ans de prison par le tribunal de Grasse, pour trafic de stupéfiants. Puis il avait disparu des radars de la police depuis 2010. Depuis le printemps dernier, il était surveillé par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), comme possible apprenti djihadiste.

"Ma fille a été endoctrinée par Jérémie", raconte la mère de sa compagne

"Le passage entre la délinquance et le djihadisme est de plus en plus facile", expliquait dimanche sur France Info Mathieu Guidère, spécialiste de l'islam radical. Mais selon les premiers éléments de l'enquête, Jérémie ne s'est pas forcément radicalisé pendant sa période de détention.

Surnommé "James", il se partageait semble-t-il entre la Côte d'Azur, Strasbourg et la Seine-et-Marne où il est né (à Melun). A Cannes, il avait une ex-compagne, dont il jugeait le mode de vie trop occidental, selon une source policière, et montrait en exemple sa nouvelle compagne, Inès. Avec elle, il vivait dans le quartier de l'Esplanade à Strasbourg, où ils avaient un fils, Shahid, né il y a un mois seulement. Lundi matin, sur RTL, la mère d'Inès a raconté comment sa fille a été "endoctrinée" par Jérémie après s'être mise à porter le voile, "elle avait des tas d'ambitions. Et tout d'un coup, plus rien !".

Yann Nsaku, 19 ans, le plus jeune des interpellés

L'autre personne interpellée dont on connaît un peu le parcours est Yann Nsaku. À 19 ans, il s'agit du plus jeune interpellé depuis samedi. Il a semble-t-il rencontré Jérémie Louis-Sydney il y a moins d'un an, selon ses proches, et c'est à cette époque-là qu'il s'est converti à un islam radical. "C'est un Français reconverti à l'islam, il y a quatre ou cinq ans il mangeait encore du porc !", raconte un habitant du quartier (dans le reportage ci-dessous).

Yann n'a aucun casier judiciaire. Il s'agit d'un ex-footballeur espoir formé à l'AS Cannes, d'où sont notamment sortis Patrick Vieira et Zinedine Zidane.

Parmi les douze personnes en garde à vue, un profil sort du lot. À Cannes, reportage de Philippe Barcellona  

Lecture
 
Partager
Par Clara Beaudoux
3
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Ce n'est malheureusement que le commencement il faut que le gouvernement agisse vite j'ai peur qu'il ne soit déjà trop tard.......
Avatar de anonyme
Sam (anonyme) @ CARLI (anonyme),
Plus que 2h pour que Jack sauve le monde...
Avatar de anonyme
"L'homme de 23 ans est Yann Nsaku, un jeune de 19 ans..." Euh... tu me dis ce que tu fume ? Parce que s'il t'en reste, j'en veux bien !!! (SVP, messieurs les "journalistes" de France Info, relisez vos textes avant enregistrement, merci !).
aller directement au contenu