aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Grande-Bretagne : émoi autour de l'enlèvement de la petite April

le Samedi 6 Octobre 2012 à 07:19
Par Clara Beaudoux

La fillette de 5 ans est portée disparu depuis lundi, après être montée dans un véhicule, près de sa maison à Machynlleth, une petite ville galloise. L'affaire bouleverse la Grande-Bretagne depuis cinq jours. Un homme a été arrêté, il est soupçonné de meurtre.

Les Britanniques ont suivi les recherches en direct à la télévision, cette affaire crée l'émotion depuis cinq jours dans le pays. La petite April Jones a été enlevée lundi alors qu'elle jouait près de sa maison à Machynlleth, une petite ville galloise. Elle a été vue pour la dernière fois lundi soir, alors qu'elle montait à bord d'un véhicule.

Dans le village gallois où vivent ses parents, des rubans roses ont été accrochés aux vêtements, aux voitures, aux portes des maisons, en signe d'émoi et de solidarité. La fillette souffre d'une forme légère de paralysie cérébrale et a besoin de médicaments au quotidien.

Un homme "soupçonné de meurtre"

Mardi, Mark Bridger, 45 ans, ancien maître nageur, a été placé en garde à vue par la police britannique. Ses deux filles jouent régulièrement avec April, selon les médias britanniques, et il les a toutes emmené pêcher le crâbe l'été dernier sur la côte. 

"Mark Bridger est soupçonné du meurtre d'April Jones et a été arrêté. Il a été écroué" et "son interrogatoire se poursuit", a indiqué un porte-parole des enquêteurs vendredi lors d'une conférence de presse.

Aucun corps n'a été retrouvé mais la police disposerait d'indices solides. Elle a demandé aux volontaires venus aider les enquêteurs d'abandonner les recherches, seuls les spécialistes poursuivent les investigations. Ils fouillent notamment une rivière près de laquelle un homme, correspondant au suspect, a été aperçu portant un sac en plastique.

Le dispositif "alerte-enlèvement", mis en place en 2010 au Royaume-Uni, avait été déclenché au niveau national pour la première fois.

La police galloise a annoncé vendredi que l'homme interpellé était soupçonné de meurtre. À Londres, Franck Mathevon  

Lecture
 
Partager
Par Clara Beaudoux
aller directement au contenu