aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

En vacances sur l'île de Porquerolles, le préfet du Var roule en scooter sans casque

le Mardi 28 Août 2012 à 05:00
Par Christelle Marquès

Paul Mourier, le préfet du Var, a fait de la sécurité routière son cheval de bataille. Il a ainsi demandé aux forces de l'ordre de multiplier les contrôles durant la période estivale. Sauf qu'en vacances sur l'île de Porquerolles, le préfet prend ses aises. Il roule sans casque ce qui provoque un certain malaise chez les habitants et les policiers

Sa devise pourrait être "faites ce que je dis, pas ce que je fais". En vacances deux semaines sur l'île de Porquerolles dans le Var, Paul Mourier, le préfet du département a été surpris plusieurs fois en scooter...sans casque. De quoi gêner les habitants, d'autant que le haut fonctionnaire a fait de la lutte contre l'insécurité routière son cheval de bataille.

Les habitants de l'île ont donc un sentiment d'injustice ce qui a obligé les policiers à s'adapter. Jean-Bernard Soriano, le secrétaire départemental d'Unité police, l'explique : "Il est difficile pour un défenseur de l'ordre de verbaliser tout le monde et de fermer les yeux sur un haut-fonctionnaire qui lui-même se soustrait à des règles de simple bon sens."

Conséquence, même s'il n'y a pas eu de consignes écrites, les forces de l'ordre font preuve désormais d'une indulgence estivale sur l'île de Porquerolles. Pour Jean-Bernard Soriano c'est une question de cohérence. "Il vaut mieux ne pas verbaliser que de créer une rupture d'égalité entre citoyens", explique-t-il. 

"Il vaut mieux ne pas verbaliser que de créer une rupture d'égalité entre citoyens" (Syndicat de policiers)  

Lecture
 
Partager
Par Christelle Marquès
22
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Que ce Monsieur démissionne, ce comportement est inadmissible.
Avatar de anonyme
sahner (anonyme),
Faîtes ce que je dis pas ce que je fais, quoiqu'on puisse en dire ces gars là sont intouchables, qu'est ce qui peut bien lui arriver, on en parlera pendant quelques temps mais il ne risque rien du tout, une sanction du ministère de l'intérieur, ils s'arrangent tous la cravate... On pourrait en parler pendant des heures....
Avatar de anonyme
max lepers (anonyme),
les points en moins oui . Les 135euros vu ce qu'il gagne il s'en moque sûrement ;mais des excuses publiques seraient nécessaires. Quand on est un homme publique la faute est publique donc....
Avatar de anonyme
max lepers (anonyme),
des excuses publique serais les bien venue
aller directement au contenu