aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Echirolles : François Hollande assure que "tout est fait pour retrouver les auteurs de ces crimes odieux"

le Lundi 1 Octobre 2012 à 19:49 mis à jour à 23:45
Par Elise Delève, Olivier Bénis

Le président de la République et Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur ont rencontré les familles de Kévin et Sofiane, les deux jeunes tués à l'arme blanche il y a trois jours dans la banlieue de Grenoble. Deux personnes ont été interpellées ce lundi, il s'agit de deux frères militaires. D'autres interpellations devraient avoir lieu dans les prochaines heures.

François Hollande et Manuel Valls n'ont prévenu que quelques minutes avant le déplacement. Peu avant 20h, le président de la République et le ministre de l'Intérieur sont arrivés à Echirolles, dans le quartier où vivaient les deux jeunes qui ont été tués à l'arme blanche vendredi soir. Les deux familles sont réunies au domicile de la mère de Kévin. Aurélie Noubissi a demandé "réparation" et "justice".

C'est d'ailleurs ce que leur a promis François Hollande. "Tout est fait pour retrouver les auteurs de ces crimes odieux", a assuré le président en sortant du domicile des familles. "Ils seront traduits devant la justice pour recevoir la condamnation qu'ils méritent."

Plus largement, François Hollande a annoncé une augmentation des effectifs policiers dans les quartiers sensibles comme à Echirolles. "Ces quartiers méritent tout notre soutien. Nous allons tout faire pour que le destin de ces jeunes soit accompagné vers la réussite."

"C'est le Texas, ici !" (une habitante à François Hollande)

Des propos qui ont convaincu une partie des habitants (le président a été applaudi après son intervention), mais qui en laisse d'autres perplexes. Avant son départ, une maman interpelle François Hollande : "Il faut que ça change à Grenoble. C'est devenu le Texas, ici. Il ne faut pas que ces jeunes soient morts pour rien". "Ils ne le seront pas", répond le président. "Les habitants ont droit à la sécurité, à la justice, à la réussite. C'est ce que je suis venu leur apporter."

"Aujourd'hui nous devons être tous rassemblés derrière ces familles. La République sera à leurs côtés." (François Hollande)  

Lecture
 
Partager

Selon une source proche de l'enquête, deux militaires, des frères ont été interpellés lundi.
L'un d'entre eux, qui faisait l'objet d'une fiche de recherches, a été interpellé par les gendarmes de Hyères (Var). L'autre suspect arrêté par la police à Varces, au sud de Grenoble. D'après les informations recueillies par France Info, d'autres interpellations devraient avoir lieu dans les prochaines heures.

Par Elise Delève, Olivier Bénis
9
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Ludvig (anonyme),
Il faut rétablir les travaux forcés ecologiques. Avec des peines exemplaires.
Avatar de anonyme
Hollande et Valls ont bien fait de se rendre sur place. C'est une agression symptomatique de la sauvagerie, de la barbarie qui se manisfeste ici ou là dans ce pays. Et s'il n'y a pas de progrès tangibles en matière d'arrestations, de punition, on pourra toujours leur dire: "mais vous êtes venus pourquoi à Echirolles ". Espérons que Taubira ne sera pas trop clémente.
Avatar de anonyme
brunolaroche (anonyme),
Samedi dernier, c'était mon anniversaire. Ils ne se sont même pas déplacés.
Avatar de anonyme
Loewenchen (anonyme) @ brunolaroche (anonyme),
Peut être parceque ca leur est complétement égal ? Comme nous ?
aller directement au contenu