aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Deux morts et six blessés après une fusillade dans une discothèque de Lille

le Dimanche 1 Juillet 2012 à 06:01 mis à jour à 13:00
Par Clara Beaudoux

La nuit dernière, un homme a tiré avec une arme de guerre devant une discothèque du centre de Lille, faisant deux morts et six blessés (nouveau bilan). L'agresseur est activement recherché, il s'est enfui avec un complice.

Quelques heures après le drame, de nombreuses douilles sont visibles jusqu'au milieu de la rue, devant la discothèque Theatro, au centre de Lille. D'après les premiers éléments de l'enquête, vers 3h du matin, deux hommes se voient refuser l'entrée. Furieux d'avoir été éconduits, ils promettent de revenir. Quelques minutes plus tard, l'un d'eux revient, en effet, armé d'une arme de guerre, "de type kalachnikov". 

"Le tireur n'est pas entré à l'intérieur de l'établissement. La rafale de
tirs a traversé la façade pour toucher les deux victimes qui se trouvaient à l'intérieur
", explique une source proche de l'enquête. Les deux personnes mortes sur place sont une employée du vestiaire âgée de 26 ans et un client âgé de 27 ans. Six autres personnes (le videur et des clients) ont été blessées par balles et évacuées à l'hôpital de Lille.

L'agresseur semble avoir tiré sans distinction. L'homme est identifié puisque l'entrée lui avait été refusée par le videur, il est connu des services de police et âgé d'une trentaine d'années. Il est activement recherché. Il s'est enfui avec l'aide d'un "complice qui lui a servi de chauffeur". La police judiciaire a été saisie.

"C'est totalement épouvantable, c'est une première, j'espère que ça le restera" - L'adjoint au maire de Lille, chargé de la sécurité, Roger Vicot.  

Lecture
 
Partager

"Comme dans un film, en sortant j'ai vu le corps" - Témoignage d'une cliente de la discothèque. 

Lecture
 
Partager

Partager

Par Clara Beaudoux
13
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
ZINZAN (anonyme),
Il faut faire quoi face à cette violence gratuite commise à l'arme de guerre, il faudrait faire un exemple et appliquer la loi dans toute sa séverité c'est a dire arrêter le meutrier et son complice, arrêter ceux qui ont fourni la kalachnikov, arreter les gens qui l-ont aidé et leur mettre à tous trente ans incompressible avec à l'issue decheance de tout droit a aide sociale et obligation de pointer 10 fois par jour au commissariat
Avatar de anonyme
François (anonyme),
Puisqu'il est majeur et qu'il est identifié, pourquoi ne pas dire son nom?
Avatar de anonyme
"Comme à la télé"...
Avatar de anonyme
On a la société qu'on mérite !!! Continuons à nous gaver de séries télévisées américaines où les tueries gratuites sont monnaie courante..Il ne se passe pas une semaine sans un feuilleton avec des scènes de tueries plus vraies que nature , alors ne nous étonnons pas que certains passent à l'acte aussi facilement que d'acheter une baguette à la boulangerie!!!
aller directement au contenu