aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Des armes de guerre saisies lors d'un contrôle sur l'autoroute A4

le Mardi 18 Septembre 2012 à 15:37
Par Gilles Halais

Un simple contrôle des douanes volantes sur une aire de repos de l'autoroute A4 en Moselle. Dans la voiture en stationnement, six Kalachnikov AK-47. Le conducteur a été interpellé.

Bonne pioche des douaniers mosellans sur l'autoroute A4 dans la nuit de dimanche à lundi. Lors d'un banal contrôle sur une aire de repos de l'autoroute A4, près de la commune de Louperhouse (Moselle), ils sont tombés sur des armes de guerre : six Kalachnikov AK-47, des fusils d'assaut de fabrication russe, ainsi que des munitions dissimulées dans des cavités de la voiture.

La voiture, un break de location, était immatriculée en Bosnie-Herzégovine, où le trafic de ce type d'armes est très développé. Le conducteur, seul à bord, a été interpellé et remis à la police judiciaire. 

Par Gilles Halais
4
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Dur, dur ! Après le plombier polonais, le serbe ferrailleur ! Cela s'appelle la libre circulation des biens et des personnes !
Avatar de anonyme
Bravo à pierre c'est exact depuis nous avons tous les problémes de l'est les voyous les chomeurs les trfiquants ect.......
Avatar de anonyme
JBB (anonyme) @ rico (anonyme),
C'est vrai qu'à l'ouest... à part l'océan !!!
Avatar de pierre
L'O.T.A.N. et les occidentaux ont tout fait pour liquider la Yougoslavie. Le Kosovo libre ... tu parles d'une foutaise ! Pourquoi pas non plus la Bretagne libre, l'Auvergne libre, l'Alsace libre et je ne sais quoi encore. Maintenant, nous avons les maffias russes, serbes, croates, kosovars etc. et tout ce qui gravitait sous contrôle de l'ex-U.R.S.S. et de la Yougoslavie qui vendent librement des armes de guerre pour les dealers. Elle n'est pas belle la vie ? On peut se demander si le but de cette" libération" du Kosovo n'était pas in fine d'installer de quoi faire tranquillement des "affaires" dans le domaine de la drogue, des prostituées et des armes.
aller directement au contenu