Suicide d'un militaire de Vigipirate à Paris

par Rédaction de France Info mardi 4 septembre 2012 12:46
Suicide d'un militaire de Vigipirate à Paris
IDÉ

Un soldat en patrouille dans le cadre du plan antiterroriste Vigipirate s'est donné la mort mardi matin à Paris avec son fusil d'assaut Famas.

Un légionnaire de 26 ans s'est suicidé mardi matin, vers 6h45, à Paris dans les toilettes d'un parking souterrain proche de l'Hôtel de ville, rue Lobau. Le jeune homme, de nationalité canadienne, était en patrouille dans le cadre du plan antiterroriste Vigipirate.

Le soldat appartenait au 2e régiment d'infanterie étranger de Nîmes. Une enquête a été ouverte par la section de recherches de la gendarmerie de Paris.

Depuis décembre 1996, des militaires de l'armée de terre et de l'armée de l'air patrouillent dans le cadre du plan Vigipirate dans des lieux publics (gares, aéroports...) ou touristiques. 1.200 militaires sont affectés au dispositif en France dont 450 en Ile-de-France. Les patrouilles se tiennent à pied par trinôme ou en voiture.