Incendie en Espagne : l'espoir d'une accalmie

par Caroline Caldier mardi 24 juillet 2012 12:10
Albert Gea Reuters

Un peu de répit, et un incendie globalement maîtrisé selon les pompiers qui luttent toujours contre les flammes en Catalogne. L'incendie qui s'est déclaré dimanche dans le nord-est de l'Espagne a fait quatre morts dont trois Français. Il a continué de progresser dans la nuit mais à un rythme moins soutenu.

Déjà plus de 15.000 hectares de forêt ont brûlé,
mais grâce à une mobilisation importante de moyens, les soldats du feu espèrent
arriver à bout du sinistre. Environ 1.500 personnes, pompiers, policiers et
militaires, gardes forestiers et volontaires, luttaient mardi contre l'incendie
qui s'est déclaré dimanche soir
et fait quatre victimes. Les bombardiers
d'eau ont dû se poser lundi soir en raison du vent mais il "s'est adouci
pendant la nuit"
, permettant la reprise des opérations, a expliqué une
porte-parole des pompiers.

Population confinée
dans 17 villages

L'espoir renaît
donc au milieu d'un paysage de cendres. "Nous sommes raisonnablement
optimistes"
, a expliqué le ministre catalan de l'Intérieur, Felip Puig,
estimant que les conditions climatiques étaient favorables, avec une baisse des
températures, l'augmentation de
l'humidité dans l'air et l'absence de vent. Pour Yannick Bureau du PC feu de
Perpignan "le noyage" des bordures de l'incendie prendra encore
plusieurs jours car le feu est très étendu.

Des milliers
d'habitants ont donc reçu la consigne de rester confinés chez eux, dans 17 villages.
Ceux qui ont été évacués sont hébergés dans des centres d'urgence, notamment à Figueres,
à une vingtaine de kilomètres au sud de La Junquera.

Très étendu, ce feu pourrait durer plusieurs jours  
Yannick Bureau du PC feu de Perpignan