En vacances sur l'île de Porquerolles, le préfet du Var roule en scooter sans casque

par Christelle Marquès lundi 27 août 2012 21:28, mis à jour le mardi 28 août 2012 à 05h00
Paul Mourier, le préfet du Var, créé le malaise en vacances en roulant sans casque en scooter
BOUTRIA LUC Maxppp

Paul Mourier, le préfet du Var, a fait de la sécurité routière son cheval de bataille. Il a ainsi demandé aux forces de l'ordre de multiplier les contrôles durant la période estivale. Sauf qu'en vacances sur l'île de Porquerolles, le préfet prend ses aises. Il roule sans casque ce qui provoque un certain malaise chez les habitants et les policiers

Sa devise pourrait être "faites ce que je dis, pas ce
que je fais
". En vacances deux semaines sur l'île de Porquerolles dans le
Var, Paul Mourier, le préfet du département a été surpris plusieurs fois en
scooter...sans casque. De quoi gêner les habitants, d'autant que le haut fonctionnaire
a fait de la lutte contre l'insécurité routière son cheval de bataille.

Les habitants de l'île ont donc un sentiment d'injustice ce
qui a obligé les policiers à s'adapter. Jean-Bernard Soriano, le secrétaire
départemental d'Unité police, l'explique : "Il est difficile pour un
défenseur de l'ordre de verbaliser tout le monde et de fermer les yeux sur un
haut-fonctionnaire qui lui-même se soustrait à des règles de simple bon sens."

Conséquence, même s'il n'y a pas eu de consignes écrites,
les forces de l'ordre font preuve désormais d'une indulgence estivale sur l'île
de Porquerolles. Pour Jean-Bernard Soriano c'est une question de cohérence. "Il
vaut mieux ne pas verbaliser que de créer une rupture d'égalité entre citoyens",
explique-t-il. 

"Il vaut mieux ne pas verbaliser que de créer une rupture d'égalité entre citoyens" (Syndicat de policiers)