aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Ukraine : Ioulia Timochenko cesse sa grève de la faim

le Mercredi 9 Mai 2012 à 14:51
Par Clara Beaudoux

L'ex-Première ministre ukrainienne a cessé la grève de la faim qu'elle avait entamée le 20 avril pour s'opposer à ses conditions de détention. L'ex-égérie de la révolution orange Ioulia Timochenko a été condamnée en octobre 2011 à sept ans de prison.

Le 20 avril, Ioulia Timochenko avait entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention. Aujourd'hui, après vingt jours de privation, l'ex-Première ministre ukrainienne "a cessé sa grève de la faim. Nous reprenons un régime de nutrition normal", a déclaré le médecin allemand Lutz Harms, qui soigne l'opposante à l'hôpital de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine. Elle y avait été transférée ce matin pour être soignée de hernies discales. Pour le moment elle ne boit que de l'eau et des jus. "Nous allons introduire des aliments plus tard. Elle est très affaiblie", a précisé son médecin.

"Il va falloir attendre plusieurs jours pour que son état se stabilise" 

L'ex-égérie de la Révolution orange de 2004 a été condamnée en octobre 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir. Elle est également poursuivie pour détournement de fonds et fraude fiscale dans les années 90. Mais elle accuse en fait le président ukrainien Viktor Ianoukovitch de vouloir l'écarter de la scène politique. Cette affaire a d'ailleurs provoqué une grave crise dans les relations entre Kiev et l'Union européenne. Cette semaine, une dizaine de présidents européens ont boycotté un sommet prévu en Ukraine et l'UE menace le pays d'un boycott politique de l'Euro-2012 de football, prévu du 8 juin au 1er juillet.

Par Clara Beaudoux
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
ZIMMERMANN (anonyme),
Pourquoi ne pas emprisonner des personnes en France s'il y a abus de pouvoir??
Avatar de anonyme
Sans négliger les conditions d'internement de Mme Timochenko, qui, en Ukraine peuvent être terribles (vraiment terribles et scandaleuses pour les citoyens de base, y compris quand elle était au pouvoir), l'Europe ne doit pas oublier que cette dernière est loin d'être l'oie blanche et virginale qu'on veut nous présenter. Elle a un passé politique sulfureux et a trempé dans de nombreux scandales financiers de première grandeur. La morale politique et démocratique n'a jamais été son fort !!
aller directement au contenu