aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

One day dans le grand bain olympique

le Vendredi 3 Août 2012 à 17:49 mis à jour le Samedi 4 août à 01:00
Par Cécile Quéguiner

En attendant les finales de natation, les plongeurs répètent © Radio France - CQ

Du bassin d'aviron d'Eton Dorney à la piscine olympique, plongée dans ces sports aquatiques qui ont rapporté deux nouvelles médailles à la France.

Vu du ciel, le bassin d'aviron d'Eton Dorney, à une quarantaine de kilomètres à l'Ouest de Londres, est un long rectangle de 2.200 m. Bordée d'un canal d'accès pour permettre aux rameurs de rejoindre la ligne de départ. Ce plan d'eau construit dans un site naturel protégé appartient à la so chic école d'Eton. Il est divisé en huit lignes séparées par des petites bouées. La ligne d'arrivée est elle symbolisée par des petites bulles qui remontent à la surface grâce à un tuyau percé.

Des petites bulles pour symboliser la ligne d'arrivée © Radio France CQ

L'objectif de l'aviron est simplissime. Aller vite. Arriver le premier. Mais tout dépend de l'embarcation et de la manière. Il existe 14 variantes dans cette discipline (huit masculines et six féminines, le skiff, le deux, le quatre, le huit. De pointe ou de couple). Un sport olympique depuis 1900, ultra-populaire en Grande-Bretagne, démocratisé par la star des rameurs Steve Redgrave, mais encore réservé à l'aristocratie dans sa pratique. Pour entrer dans certains clubs, ou assister à certains compétitions, il faut ici être coopté. "En Grande-Bretagne, le sport est une question de classe sociale, explique Marc Roche, correspondant du Monde à Londres. Faire de l'aviron est presque obligatoire sur le CV quand on veut travailler à la City de Londres". La discrimination par la rame...

Le matériel du bon avironniste © Radio France CQ

C'est dire l'engouement. Des gradins combles dont les cris avancent les bateaux. La clameur suit les rameurs, comme les coaches perchés sur des vélos le long du chemin de halage à gauche du bassin et les trois camionnettes, en face, transportant elles des caméras téléguidées et des photographes. C'est porté par ces cris que le duo français Germain Chardin et Dorian Mortelette vont décrocher la médaille d'argent du deux de pointe : "On ne comprenait ce qu'ils disaient mais c'était de la folie. On a lâché les chevaux".

Germain Chardin et Dorian Mortelette médaillés d'argent derrière le duo Néo-Zélandais © Radio France CQ

L'expansivité britannique va aussi faire un heureux chez les nageurs français. Autre eau (légèrement chlorée), autre décor : la piscine olympique en forme de vague dessinée par Zaha Hadid. Ici la clameur devient assourdissante, sans doute réverbéré par ce toit ondulé qui domine les bassins. Un enthousiasme débordant malgré la géographie des lieux qui garde les spectateurs à grande distance de l'eau. 

Vue du public sur la piscine olympique © Radio France CQ

Est-ce lui qui aura donné à Florent Manaudou, frère de, la force d'aller décrocher ce titre que personne ne lui promettait ? D'avis de spécialise, le jeune français a gagné sa course en plongeant : "Il s'est littéralement déplié", analyse une ex-nageuse consultante.  On connait la suite de cette épreuve qu'on surnomme "la lessiveuse", pour le bouillon crée. L'or pour le jeune outsider de 21 ans.

Florent Manaudou sur le podium, deuxième médaillé d'or de la famille © Radio France CQ

Une fois la course terminée, on range les nouvelles lignes d'eau qui cassent les vagues pour le confort des nageurs.

The end © Radio France CQ

Par Cécile Quéguiner
1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
brice44 (anonyme),
C'est vraiment bien et important de parler de l'aviron, sport souvent oublié par les médiats français mais je me permet de noter une erreur "Le matériel du bon avironniste" en dessous de la troisième photo. "avironniste" Est un mot qui n'existe pas et que vous ne trouverez pas dans le dictionnaire. Les personnes pratiquant l'aviron sont tout simplement appelés des rameurs. Merci de bien vouloir corriger cela.
aller directement au contenu

Les plus consultés