aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

France : une réforme fiscale annoncée

le Dimanche 24 Novembre 2013 à 06:50
  • 5 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 2 (1 vote)

Leo KLIMM, correspondant du magazine allemand "Capital" et Michael SEIDELIN du journal danois "Politiken" reviennent sur l'annonce par Jean-Marc Ayrault d'une "remise à plat fiscale" dont on verrait les premiers effets dans le Budget 2015.

Cette annonce a été une surprise et la réforme sera sans doute difficile dans le climat actuel très tendu sur la fiscalité. Mais c'est peut-être l'occasion pour François Hollande et Jean-Marc Ayrault de montrer une autre méthode et de proposer une vraie réforme. Pour ne pas tout faire peser sur le Travail, il faudrait réorienter les cotisations vers les impôts. C'est d'ailleurs ce qu'a fait le Danemark où la population a accepté la réforme fiscale. Les impôts ont été allégés et les danois ont été moins touchés par la crise économique, il n'y a pas de chômage lourd comme en France. Le Danemark, comme l'Allemagne vont suivre avec intérêt cette réforme lancée par M. Ayrault et mesurer si elle sera aussi ambitieuse que prévu et annoncé.

5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
et si on brulaient tous l'argent et que l'on en finissent avec la propriété privé....ce serai, un bon début pour se réveiller du cauchemar matérialiste qui sémes l'enfer partout....libérez vous des vieux diables et vivons car la terre nous attend.....sinon se sera la fin pour tous très prochainement et les dollars n'y pourront rien....
Avatar de anonyme
barrouquere (anonyme) @ jahly (anonyme),
Oui, et vous verrez un pays où plus personne ne fait rien, vous n'aurez plus de routes entretenues, plus de téléphone, plus de soins et d'éducation. Les adultes sont de grands enfants.
Avatar de anonyme
Juste pour gagner un peu de temps ? Il serait bon de commencer par la publication exhaustive des dépenses de l'Etat sur une année pleine. Par exemple 2013 qui se termine. Nous verrions ainsi ce qui sort de France et pour quoi ainsi que ce qui reste en France et pour qui.
Avatar de anonyme
C'est tout simple il faut enlever tout les avantage des plus riches et les faire payé autant que la classe moyenne, et le problème sera réglé. Un impôts simple et clair, égalité et justice, que les multinational paie autant que les petite entreprises. Plus d’échappatoire en Belgique Luxembourg ou autre paradis fiscal.
aller directement au contenu