Une pétition de soutien à l'étudiante lyonnaise détenue en Turquie transmise à Laurent Fabius

par dimanche 5 août 2012 07:35
La pétition de soutien à Sevil Sevimli
Copie d'écran Avaaz.org

Plus de 13.000 personnes se sont mobilisées pour demander la libération d'une jeune étudiante lyonnaise détenue dans les prisons turques. Elles viennent d'adresser une pétition à Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères. Sevil Sevimli a été arrêtée en mai dernier. Elle est poursuivie pour ses liens supposés avec une organisation d'extrême gauche. Elle risque une lourde condamnation.

Derrière la vitre du parloir,
celle qui soutient une fois par semaine la jeune étudiante, sa mère,
installée en Turquie chez des amis avec ses deux autres enfants.

Sevil Sevimli vit dans une
cellule avec trois détenues. Poursuivie pour avoir
manifesté le premier mai, et pour s'être intéressée sur
internet à
un mouvement d'extrême gauche considéré comme terroriste par l'Union
européenne, elle a été arrêtée il y a
trois mois.

 La jeune femme est en
licence "information et communication" de l'université Lyon 2. Elle  est venue en Turquie dans le cadre du programme
d'échange européen Erasmus. Coincée par sa double nationalité
selon son amie d'enfance Sinem Elmas, étudiante à Saint-Etienne:

"Pour la Turquie, elle n'est pas française...Il nous manque le soutien des autorités françaises..."

Sevil Sevimli est loin d'être
la seule dans ce cas. Plus de 700 personnes ont été
arrêtés ces six derniers mois en Turquie sur le même fondement affirme l'un
de ses avocats, Ahmet Kiraz.

 L'instruction de l'affaire
semble bouclée. La famille attend maintenant une date de procès. La jeune femme risque
jusqu'a 12 ans de prison.

Une étudiante lyonnaise en prison en Turquie : le reportage d'Etienne Monin