aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Allergies respiratoires : plus sévères, plus difficiles à traiter

le Mercredi 14 Mars 2012 à 10:50
  • Pas encore de votes

Vous l’avez sans doute remarqué, il y a un petit air de printemps sur la France. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour tous : car les pollens sont de retour. Et avec eux, les éternuements, larmoiements et autres symptômes de ces allergies respiratoires qui touchent actuellement un Français sur quatre.

Quand les pollens se combinent aux particules diesel ou d’ozone, le potentiel allergénique devient plus puissant © Radio France - C.G.

Les spécialistes parlent même d’une véritable explosion des allergies respiratoires :

  • La proportion de Français concernés par ce phénomène a doublé en entre 1980 et 2000.C’est le premier problème.
  • Deuxième  problème : la période des pollens est bien plus longue qu’avant : elle a tendance, comme en ce moment, à commencer dès la fin de l’hiver.
  • Troisième problème : certains pollens sont plus agressifs que dans le passé. Ce qui rend les allergies plus sévères, plus difficiles à traiter.

Pourquoi cette explosion des allergies respiratoires ? Pr Michel Aubier, chef du service de pneumologie à l’hôpital Bichat   

Lecture
 
Partager
aller directement au contenu