Le couvent de La Tourette, patrimoine du XXe siècle

Visite privée vendredi 15 juin 2012
Le couvent de La Tourette, patrimoine du XXe siècle
©

Inauguré
en octobre 1960, sept ans après que les Frères Dominicains aient passé
commande à Le Corbusier, le couvent de La Tourette, classé patrimoine du XXe siècle, est installé dans un vallon au milieu des
bois. A son arrivée, le visiteur découvre tout d'abord un immense mur de béton qui peut le dérouter. Il lui faut poursuivre son chemin jusqu'à la façade sud pour percevoir toute l'originalité de ce bâtiment construit sur pilotis, sur 5 niveaux, depuis le
toit-terrasse, qui avait pour vocation d'accueillir le cloître jusqu'à la cuisine
située tout en bas. "C'est à l'intérieur qu'il se vit, c'est à l'intérieur que se passe l'essentiel", disait Le Corbusier en parlant du couvent de La Tourette. Le célèbre architecte a rassemblé à La Tourette les principaux éléments de sa pensée architecturale : la séparation entre l'individuel et le collectif, l'utilisation du béton et du verre et l'importance de la lumière, un des éléments majeurs du couvent. Le Corbusier y a été très attentif dans l'église, dans les
salles d'études avec les pans ondulatoires imaginé avec
l'architecte-mathématicien et musicien Iannis Xenakis. Ils projettent un jeu d'ombres portées qui changent avec l'avancée du soleil. La
lumière est également très présente dans les cellules des frères, qui disposent toutes d'une logia.

Le couloir menant à l'église © FLC ADAGP 2012 Jacques Léone - Grand Lyon

Le
Couvent de La Tourette est l'un des 5 sites de la région lyonnaise réunis dans
le parcours de visite Utopies Réalisées.Tous sont emblématiques du patrimoine architectural du XXe siècle : outre le
couvent de La Tourette, on peut ainsi découvrir la cité des Etats-Unis à Lyon,
le quartier des Gratte-ciel à Villeurbanne, le site le Corbusier de Firminy
Vert et la Cité des Etoiles à Givors. Un parcours imaginé pour que le regard
porté sur ce patrimoine XXe siècle évolue.

Le quartier des gratte ciel à Villeurbane © Région Urbaine de Lyon - Pierrick Arnaud