Peut-on photographier des fantômes, du point de vue de l’histoire de l’art ?

Un jour, une question par Emmanuel Davidenkoff lundi 18 janvier 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 13/10/2018
photo prétexte
Photo prétexte © Fotolia

La question qui vous était posée vendredi : Qui inspira à Edmond Rostand son Cyrano de Bergerac ?

Bonne réponse :
Rosemonde Gérard et Théophile Gauthier
 
La réponse, et les explications de Jean-Joseph Julaud, auteur notamment du Français correct pour Les Nuls (First).
Présentation du livre :
 "Le Français correct pour les Nuls ambitionne d'être la photographie du français tel que le parlent et l'écrivent la très grande majorité de ceux qui le pratiquent aujourd'hui, un livre qui rende simple tout ce que les autres déclarent compliqué. Comprendre enfin l'accord du participe passé, devenir un expert de l'accord des adjectifs de couleur, de l'écriture des nombres, n'être plus victime des barbarismes, des solécismes qui peuvent vous abattre, à bout portant, en pleine conversation, maîtriser le passé simple et le subjonctif... Tout cela sans efforts et dans la bonne humeur ! "
 
 
Voici la question pour demain :
Peut-on photographier des fantômes, du point de vue de l’histoire de l’art ?
Pour jouer, suivez ce lien et gagnez des ouvrages de la tout nouvelle collection « Un jour, une question », coéditée par First et France Info – deux volumes parus : 50 questions autour de l’histoire par Jean-Claude Lescure et 50 questions autour du français par Jean-Joseph Julaud