Cuisine créole au salon de la gastronomie des Outre-mer

A toutes saveurs par Laurent Mariotte samedi 13 février 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 08/11/2018
Babette de Rozières
Babette de Rozières © Laurent Mariotte / Radio France

Ce week-end est placé sous le signe du goût ! Le salon de la gastronomie des Outre-mer ouvre ses portes à Paris. C’est l’occasion de voyager en découvrant la cuisine créole. La 2e édition du festival Taste of Paris a ouvert ses portes jeudi dernier avec la crème de la haute gastronomie.

La cuisine créole

Quand on évoque la cuisine créole, on se rend compte souvent que notre connaissance est limitée. On pense tout de suite aux plats populaires tels que le colombo ou le rougail saucisse.
La cuisine créole s’inspire des différentes influences africaines, européennes et asiatiques. C’est une gastronomie métissée, parfumée et riche en saveurs. Contrairement aux apparences, c’est une cuisine légère qui ne contient pas de crème ni de beurre, juste un peu de friture de temps en temps ! Le secret de la cuisine créole se trouve dans la macération des produits avant la cuisson, les marinades avec différentes épices.

  Babette de Rozières

Babette de Rozières est originaire de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Elle entame sa carrière audiovisuelle à l’office de radiodiffusion-télévision française. Elle ouvrira de nombreux restaurants à Paris, Saint-Tropez et en Guadeloupe. Le plus récent, La case de Babette, se trouve à Maule, dans les Yvelines. Depuis 2005, vous pouvez aussi la retrouver tous les jours sur France Ô dans Les p’tits plats de Babette et dans l’émission C à vous sur France 5.
En février 2014, Babette de Rozières décide de créer un salon destiné à promouvoir la gastronomie des Outre-mer et la première édition a eu lieu en février 2015.

Le salon de la gastronomie des Outre-mer
Du 12 au 15 février 2016 au Paris Event Center.

La recette des queues de langouste safranée au bain   d’épices et à la crème de coco 

 

La recette des langoustes
© Laurent Mariotte / Radio France

Ingrédients (pour 4 personnes)

- 4 queues de langouste de 180g chacune
- 3 pieds de cive
- 1 citron vert
- 1 cuil à soupe de concentré de tomate
- 1 échalote
- 1 gousse d’ail  
- 2 feuilles de laurier
- 3 cuil à soupe d’huile d’olive  
- 1 cuil à soupe de fond de crustacés en poudre
- 1 piment antillais
- 3 brins de coriandre
- 3 brins de thym
- 1 brin de persil
- 1 cuil à soupe de sucre en poudre
- 1 cuil à café de curcuma
- 1 cuil à café de safran
- 800g de patates douces
- 40cl de lait de coco
- 80g de beurre
- Sel et poivre

Sans retirer les carapaces, coupez chaque queue de langouste en deux dans le sens de la longueur et réservez. Hachez les herbes finement, l’échalote et l’ail. Préparez le jus du citron.
Dans une sauteuse, faites revenir les herbes dans l’huile et le beurre. Ajoutez les feuilles de laurier, le thym, l’ail, l’échalote, le concentré de tomate, le safran et le curcuma. Remuez lentement à l’aide d’une spatule à feu doux pendant 3 minutes.
Incorporez le jus de citron, la pincée de sucre, le lait de coco et le fond de crustacés, remuez bien, puis mouillez avec un verre d’eau  et laisser cuire 5mn.
Passez la sauce au tamis fin, remettez la dans la sauteuse puis incorporez les queues  de langouste et le piment et laissez cuire 2 minutes à feux doux. Terminez par le jus de citron.
En fin de cuisson, la sauce doit devenir onctueuse.
Servez les queues de langouste nappée de la sauce avec une purée de patate douce.

Taste of Paris

La 2e édition du festival Taste of Paris

Ce week-end est riche en évènements dans la capitale puisque c’est aussi la 2e édition du festival Taste of Paris qui a lieu du 11 au 14 février. Ce concept est né à Londres en 2004 et après Dublin, Sydney, Toronto et Johannesburg, c'est au tour de Paris d’accueillir cet événement sous la verrière du Grand Palais. Vous pourrez vous promenez entre les nombreux restaurants éphémères installés pour l’événement et découvrir les grands plats des 18 chefs présents.  
     
Vous aurez le choix entre la célèbre soupe d’artichaut à la truffe noire de Guy Savoy, le risotto de perle du japon de Frédéric Anton, l’œuf de poulette acidulé de Stéphanie Le Quellec et le millefeuille à la vanille du chef pâtissier Yann Couvreur.

Pour l’entrée, vous pouvez compter 15€ à l’heure du déjeuner et 18€ si vous y aller pour le diner. Une fois à l’intérieur, il faut acheter des crédits qui vous permettront de déguster ce que vous souhaitez.  

Taste of Paris – 11 au 14 février 2016
Grand Palais