vente-privée.com renoue avec la croissance et inaugure sa tour à Paris

Tout Info, tout éco lundi 11 janvier 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 06/10/2018
Vente-privee.com

Le site internet français inaugure lundi 11 janvier sa tour dans le nord de Paris, en Seine Saint Denis. Pas moins de deux ministres – dont celui de l’Economie Emmanuel Macron – y sont attendus. Une inauguration qui a valeur de symbole

Le site en question c'est ‘’vente-privée.com’’,  le site de vente événementielle en ligne, le géant mondial du déstockage. Un symbole car cette inauguration a lieu le jour même de la réunion des partenaires sociaux (patronat et syndicats) autour du Premier ministre Manuel Valls contre le chômage. Et surtout, au lendemain de la publication dans le JDD de la lettre adressée à François Hollande par les patrons emmenés par le président du Medef, Pierre Gattaz. A chacun son coup de communication. D'un côté les grands patrons qui revendiquent avant une grand-messe sociale à Matignon. De l'autre, les entrepreneurs qui avancent sans faire de bruit mais affichent leur réussite. Vente-privee.com en est l'un des exemples flagrants
 

A quoi ressemble ce bâtiment inauguré aujourd’hui à St Denis en région parisienne ?

L’immeuble s’élève sur neuf étages, s’étend sur 9600 mètres carrés refaçonnés par l'architecte Jean-Michel Vilmotte ; une façade inspirée du Mucem (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) de Marseille ; une tour parée du plus grand écran haute définition d’Europe… cela vaut toutes les affiches publicitaires dans le quartier du Stade de France. Un lieu, non pas de la démesure, mais prestigieux destiné à accueillir 450 des quelque 2000 salariés de l’entreprise. Les équipes marketing, informatique et celles dédiées aux voyages y seront regroupées.
 

Illustration d'un succès entrepreneurial

 
Vente-privee.com renoue avec la croissance. Après un trou d'air en 2014, le volume d’affaires 2015 a atteint 2 milliards d’euros, dix ans après la naissance du groupe. 90 millions de produits vendus, 30 millions de membres internautes. L'an dernier, le groupe fondé et dirigé par Jacques-Antoine Granjon a récruté 800 personnes pour asseoir son développement. C’est bien la preuve qu’il est possible aujourd’hui d’investir et d’entreprendre en France. Granjon – dont la fortune est estimée à près d’un milliard d’euros –, c'est l'optimisme incarné, qui veut transmettre l'esprit d'entreprise à l'heure où 30% des Français se disent prêts à lancer leur entreprise contre 56% des allemands et 45% des britanniques selon un récent indicateur d’Indivest Partners. A méditer.