Guy Gilbert : "Il y a une usure des catholiques très importante"

Tout et son contraire par Philippe Vandel lundi 11 novembre 2013

"Ce ne sont pas les miracles de Jésus qui m'ont
fasciné, mais son regard, sa façon d'aimer. Les morceaux que j'aime dans l'Evangile,
c'est : il regardait, et à ce moment-là la personne était saisie.
"

Guy Gilbert s'occupe de délinquants ou d'ex-délinquants et
avec un simple regard il occulte leur passé. "Chacun a une boule de
cristal en lui-même. Il a cherché la perle de cristal qu'il a en lui-même au delà
des conneries innombrables qu'il à pu faire.
"

Un people ?

A 78 ans, c'est comme s'il avait été intronisé parmi les people.
Il a célébré le mariage de Jamel Debouzze avec Melissa Theuriau, en compagnie
de  Zidane ou Gad Elmaleh, mais aussi le mariage du prince Laurent de
Belgique.

"Ce sont des hasards de ma vie. Je connaissais le
prince depuis dix ans, quand il m'a demandé de le marier. Jamel Debouzze m'a
appelé un jour pour son mariage. Cela a été extraordinaire, je l'ai bien fait
et avec joie. Cela rend people peut-être, mais je refuse de rentrer
dedans.
"

La bergerie de Faucon

En 1974, Guy Gilbert achète une ferme pour accueillir
les cas "irrécupérables", ceux dont la prison ne voulait plus et dont la
justice ne savait que faire. Peu à peu, au milieu des animaux, il arrive à les
faire repartir en ligne droite.

"Au départ c'était leur idée. J'étais dans le 19e
quand un jeune m'a dit, achètes une ruine loin de Paris. On la rebâtira avec
nos mains, on en a marre de cet alcool, de la drogue, etc. J'ai acheté une
ruine et 250 jeunes ont mis dix ans à bâtir cette ferme. Moins d'une dizaine
habite sur place.
"

La bergerie de Faucon est un centre non fermé, les portes n'ont pas de
serrure, et personne ne s'enfuit. Il y a seulement 15% de récidives contre 60%
pour les centres d'accueil classiques.

"C'est une ambiance chaleureuse, qui est souple et
rude à la fois au niveau des lois.
"

Tout et son contraire : Guy Gilbert et les délinquants  

Tout et son contraire : Guy Gilbert et les délinquants

La religion

Des plus en plus de musulmans font le ramadan en France alors
que les catholiques pratiquent de moins en moins. "Nous n'avons pas
transmis la foi. Quand je demande qui a la foi, seuls les musulmans lèvent la
main, pas les chrétiens. Ils ont vu leur père et leur mère prier cinq fois par
jour et ils ont l'habitude de la présence de dieu. Mais, les catholiques ne
transmettent plus la foi. Il y a une usure des catholiques très importante.
"

Tout et son contraire : le vrai-faux de Guy Gilbert  

Tout et son contraire : le vrai-faux de Guy Gilbert