Paul-Loup Sulitzer, autoproclamé "Monstre sacré"

Tout et son contraire vendredi 14 juin 2013
Paul-Loup Sulitzer, autoproclamé "Monstre sacré"

Il a connu 18 jours de coma. Il
s'est ensuite retrouvé paralysé, muet, aveugle. "Ca va le mieux possible. Je
dirai même bien". Mais quand il était en fauteuil roulant, il avoue avoir
demandé à sa sœur de lui apporter du cyanure... "Il n'y a pas de mots pour
définir ni la douleur ni la souffrance morale de ces moments-là"
. Il
aborde aussi l'aide de Loup Durand qui a collaboré à quelques un de ses libres.

Dans la série Mea Culpa, il reconnait avoir fait une grosse
bêtise avec l'Angolagate. Il s'agissait de vendre des armes soviétiques à des
pays d'Afrique. Il a condamné en 2005 à 6 mois de prison avec sursis pour fraude
fiscale. Puis condamné en 2008 à 15 mois de prison avec sursis et 100.000 €
d'amende, pour recel d'abus de biens sociaux. On croise Arcady Gaydamak,
Charles Pasqua, et surtout Pierre Falcone. Paul-Loup Sulitzer avait une
activité de consultant international, et à ce titre il conseillait Pierre
Falcone. Le plus ballot, c'est que l'affaire portait sur 790 M€. Mais lui n'a
touché "que" 380.000 euros. "Le plus petit contrat que j'ai fait
à l'époque"
.

 

Paul-Loup Sulitzer parle de la chanson d'Alain Souchon et de
l'Angolagate 
 

14/06 PAUL-LOUP SULITZER Version 2 - TOUT ET SON CONTRAIRE 2

 

Philippe Vandel vérifie les informations publiées sur Paul-Loup Sulitzer   
 

14/06 PAUL-LOUP SULITZER Version 3 - TOUT ET SON CONTRAIRE 3