Manu Katché sort un album à la couleur soul : "Unstatic"

Tendance jazz par Anne Chépeau dimanche 13 mars 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 07/12/2018
Manu

Le batteur Manu Katché sort "Unstatic", un nouvel opus enregistré avec son quartet et quelques invités.

Manu Katché a choisi la continuité en enregistrant Unstatic avec le groupe avec lequel il tourne depuis plusieurs années

Jim Watson au piano et aux claviers, Tore Brunborg aux saxophones et Luca Aquino à la trompette. Mais il a aussi décidé de faire évoluer le son de ce quartet en y introduisant une contrebassiste, la jeune norvégienne Ellen Andrea Wang, et en invitant le tromboniste suédois Nils Landgren dont la présence permet d'installer une véritable section de cuivres.
Manu Katché a également demandé à son pianiste Jim Watson d'utiliser un wurlitzer, ce clavier électrique que l'on retrouve sur bon nombre d'enregistrements des années 70, ce qui donne à Unstatic une couleur plus soul que les précédents albums du batteur.

Le jazz plus libre que le rock

Manu Katché qui s'est fait connaître du grand public pour ses collaborations avec des chanteurs ou des stars de la pop comme Peter Gabriel ou Sting trouve dans le jazz la liberté qui, selon lui, n'existe plus vraiment dans le rock ou la pop, des musiques aujourd'hui très formatées. "Le jazz c'est le rock d'aujourd'hui" confie t-il "car il permet d'expérimenter".

Rendez-vous

  • Manu Katché en concert le 18 mars à Rennes dans le cadre du festival Jazz à l’étage, le 27 mars à Megève et le 7 avril à Paris à l’Olympia avec de nombreux invités parmi lesquels Sting, Stéphan Eicher, la chanteuse Noa,  Raul Midon ou Richard Bona.
  • Festival Banlieues Bleues du 18 mars au 15 avril en Seine Saint Denis