Les déchets électriques : de gros progrès dans le recyclage

Question de choix par Fabienne Chauvière dimanche 7 février 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 02/11/2018
Le recyclage des piles
Le recyclage des piles © Maxppp

"Eco-système", l'organisme qui gère les déchets électriques et électroniques se réjouit : l'année 2015 a été une très bonne année pour la collecte. Les plastiques issus du recyclage peuvent maintenant être réutilisés par les industriels. Une raison de plus pour bien trier.

 
 Nous nous améliorons face aux gestes de tri. Nous avons compris que les appareils électriques et électroniques même cassés, ou hors d’usage  représentent une mine.

460.000 tonnes ont été collectées et recyclées sur le territoire en 2015

Christian brabant, directeur général d’Eco-systeme, l’organisme en charge du recyclage des appareils électriques est un homme heureux, d'autant plus que les efforts, portant sur le tri des plastiques usagés commencent à porter leurs fruits.

Jusqu’à présent, les plastiques recyclés étaient surtout utilisés pour la fabrication du mobilier urbain. Le tri des plastiques, géré par Eco Système, est désormais effectué en France, dans des usines du groupe Veolia et permet de  proposer aux industriels des matières aussi pures que du neuf..

Des produits high tech faits à partir de plastiques recyclés

La marque SEB va être  la première dans l’hexagone à produire des produits high tech faits à partir de plastiques recyclés. Le consommateur ne verra rien !
L’engagement d’Eco-Système va encore plus loin puisque dans quelques semaines, sera mis à la disposition des industriels un outil pour les aider à concevoir des produits électriques ou électroniques facilement recyclables. Cet outil signalera par exemple les procédés susceptibles de dégrader le recyclage.
L’acte d’achat représente toujours un coût pour l’environnement… mais ce coût peut être atténué.

Pour se débarrasser des très petits ou très gros équipements électriques, plusieurs solutions :  les magasins de la distribution, les déchetteries, ou les points de collectes nomades.