Des légumes "sans résidus de pesticides" ?

Question de choix par Fabienne Chauvière dimanche 27 mars 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 21/12/2018
Légumes bio
© Fotolia

La 11e édition de la Semaine pour les alternatives aux Pesticides a débuté le 20 mars, pour se poursuivre pendant les dix premiers jours du printemps, période de reprise des épandages. Limiter les pesticides, l’idée fait son chemin, même au sein de la grande distribution.

L’annonce peut surprendre. Une enseigne de la grande distribution  lance une nouvelle gamme de légumes surgelés, garantis "sans résidus de pesticides"…Si on lit entre les lignes, cela signifie que les autres en contiennent.

Des surgelés garantis sans résidus de pesticides ?

Le groupe Casino propose donc au rayon surgelé : des choux fleurs, des brocolis, des carottes, ou  des oignons garantis sans résidus de pesticides.
Les produits proviennent de coopératives ou de PME qui travaillent avec des agriculteurs. Ce sont des pratiques agro-écologiques innovantes qui permettent de limiter les pesticides, sans toutefois les supprimer totalement. Des pièges à phéromones par exemple, peuvent empêcher les insectes de se reproduire, le désherbage est pratiqué mécaniquement, la biodiversité est favorisée.

Les pratiques agro-écologiques sont de petits pas en direction des alternatives aux pesticides

Greenpeace a par ailleurs publié cette semaine le classement des enseignes qui font des efforts dans ce domaine.
En tête,les magasins U, qui se concentrent sur les pommes et les pommes de terre, et Carrefour qui surveille  les kiwis, les tomates et les brocolis. Mais cela ne suffit pas : nous sommes encore bien loin du zéro pesticide.

La grande distribution a pourtant un rôle important à jouer aux côtés des agriculteurs : 70% des ventes de fruits et légumes frais en France se fait en grandes surfaces.

Pour en savoir plus : La semaine pour les alternatives aux pesticides