Le tri des plastiques

Question de choix par Fabienne Chauvière samedi 17 mars 2012

Le tri sélectif est rentré dans les mœurs. C’est le premier
geste de développement durable des Français. Nous sommes 92% à le pratiquer.
Plus ou moins bien, car le tri sélectif est parfois un véritable casse-tête.

Prenons les plastiques par exemple. La bouteille d’huile, le
pot de yaourt ou les jouets d’enfants ne sont pas à mettre dans le même
bac, car tous les plastiques ne sont pas, pour le moment, recyclables.

Depuis le 1er janvier, quatre millions de Français, à
Nantes, Nice ou la Rochelle,  bénéficient
d’une phase de test. Ils sont invités à mettre au tri sélectif tous les
plastiques.

Eco emballage va chercher des entreprises, capables de recycler les autres résines que celles qui sont utilisées dans les bouteilles et
les flacons.

Le challenge est important : plus d’un million de tonnes
de plastiques d’emballage sont concernées en France chaque année.

Un ambassadeur du tri pourrait même un jour frapper à votre
porte pour examiner avec vous vos poubelles.

Ils sont 3.000, mis en place par Eco Emballages. Leur rôle
est d’expliquer les bons gestes. Car les
petites erreurs que nous commettons tous finissent par générer des coûts.

Eco emballages : Trions mieux, recyclons plus