"Nous n'avons aucun regret", de ne plus équiper les bleus

Patron, chef d'entreprise par Olivier De Lagarde samedi 9 juin 2012
"Nous n'avons aucun regret", de ne plus équiper les bleus

Depuis 2011, c'est Nike qui, pour 42 millions d'euros par
an, fabrique les maillots. Un "prix exorbitant", presque indécent commente Alain
Pourcelot, qui toutefois ne ferme pas toutes les
portes. "On ne dit jamais jamais", répond-il lorsqu'on lui
demande si l'on reverra un jour l'équipe de France en Adidas.

À l'Euro, c'est Nike qui rafle la majeure partie des contrats de sponsoring avec, entre autres, l'équipe du Portugal. Adidas lui, continue de fournir l'équipe allemande depuis sa fondation en 1949.