La télé 3D est-elle morte ?

Nouveau monde par Jérôme Colombain lundi 15 février 2016
écouter l’émission disponible jusqu'au 10/11/2018
Illustration prétexte
Illustration prétexte © Fotolia

Présentée comme une révolution technologique il y a quelques années, la 3D risque de mourir de sa belle mort en 2016.

Samsung et LG jettent l’éponge

Les deux principaux industriels du secteur viennent de faire savoir qu’ils allaient sérieusement lever le pied sur la 3D cette année. Samsung ne proposera plus aucun téléviseur 3D en 2016. Chez LG, seuls 20% seront compatibles, essentiellement les modèles haut de gamme.

Comment expliquer cet échec ?

Plusieurs raisons :

  1. Pas assez de contenus. La sortie d'Avatar en 2009, en 3D au cinéma puis en vidéo, avait suscité beaucoup d'espoir mais finalement les films en relief ne se sont jamais généralisés.
  2. Une technologie contraignante à cause des fichues lunettes, en plus, différentes selon les marques.
  3. Une technologie arrivée trop tôt commercialement ? Les consommateurs venaient d’acheter des écrans haute définition, ils n’allaient pas racheter immédiatement des téléviseurs 3D.
  4. Concurrence de l’ultra haute définition, aujourd’hui, qui procure presque une impression de profondeur et de relief.

Cimetière des technologies

Ce n’est pas la première fois qu’une technologie est mort-née. Rappelez-vous le Betamax, le V2000, le HD DVD (disparu au profit du Blue-Ray), le CD-I, le MiniDisc ou encore le téléphone Be-Bop. La 3D est un usage qui n’a jamais pris mais qui, pourtant, conserve des adeptes dont nous sommes.