Le Web a 25 ans (ne pas confondre avec Internet)

Nouveau monde par Jérôme Colombain mercredi 12 mars 2014
écoute bientôt disponible
Le Web a 25 ans (ne pas confondre avec Internet)

Le Web remonte au 12 mars 1989. Du moins, c'est la date sur
laquelle on s'accorde en général car c'est le 12 mars 1989 qu'a été publié un
article scientifique qui formalisait le concept de World Wide Web, la toile
d'araignée mondiale. Certains évoquent aussi la date du 13 mars. En tout cas, c'était
en Europe, oui, en Suisse, au CERN (Centre Européen pour la Recherche
Nucléaire) de Genève. C'est là que tout a commencé.

Le Web a été inventé par le chercheur britannique Tim
Berners Lee. Un autre chercheur, un Français, Robert Caillau s'est joint à
l'aventure.

Internet et le Web, ce n'est pas pareil

Contrairement à ce que tout le monde croit, Internet et le
Web ce n'est pas la même chose. Internet, c'est-à-dire l'interconnexion des
réseaux informatique, a été inventé au début des années 1970 aux Etats-Unis.
Mais le Web, c'est ce qui a apporté de l'intelligence et du contenu à Internet.
C'est tout simplement ce principe de pages contenant des informations reliées
entre elles par des liens hypertextes cliquables. Internet ce sont les routes
et le Web ce sont les voitures. Le Web est l'un des usages d'Internet comme la
messagerie électronique (e-mail) ou le transfert de fichiers (FTP). C'est un
protocole technique qui se résume à 4 lettres "http" (hypertext
transfer protocol) suivies des fameux trois "w" (World Wide Web).

900 millions de sites

Au départ, Tim Berners Lee avait proposé ce système à ses
collègues pour leur permettre de mieux partager leurs documents de travail
scientifique qui commençaient à être numérisés. Mais, au début, cela n'intéressait
personne et Berners Lee a du batailler pour faire passer l'idée. C'était bien
avant qu'il ne soit anobli par la reine d'Angleterre pour son invention.

Les premières pages Web étaient austères : de simples écrans
blancs ou gris avec du texte vaguement mis en forme et les fameux liens
cliquables. Les réseaux informatiques de l'époque ne permettaient pas de faire
passer des photos et encore moins des vidéos comme aujourd'hui. On appelait ça
des pages justement parce qu'on pouvait passer de l'une à l'autre comme dans un
livre, en cliquant sur les liens.

Aujourd'hui, il y a 900 millions de sites Web à travers la
planète.

Le tout premier site de l'histoire est encore accessible
aujourd'hui à cette adresse : http://info.cern.ch